Les élèves de première et de Terminale Bachibac se sont rendus Jeudi 10 octobre 2013 à la représentation de Yerma de Fedérico Garcia Lorca au théatre de l’archipel.

Accompagnés de leurs professeurs (Mme Alfocea et M. Ruiz), ils ont particulièrement apprécié cette pièce jouée par la compagnie des petits champs.

 

yermaimage

Présentation de la pièce :

Yerma incarne à elle seule le douloureux thème de la frustration : femme non fécondée, elle « est » ce manque d’amour qui semble lui ôter toute raison de vivre. La pièce de Federico Garcia Lorca, écrite dans une langue poétique puissante et généreuse, appartient à une trilogie qui dénonce la condition de la femme.
Mettre en scène le théâtre de Lorca implique de se plonger de manière précise dans sa biographie. Ce n’est, en effet, qu’en s’attachant à la vie et à la personnalité du poète assassiné que l’on peut comprendre le fondement intrinsèque de son oeuvre dramatique : les mécanismes et les conséquences de la frustration. L’homosexualité de Lorca était connue. La frustration dont il a souffert n’est donc pas le simple fait de la clandestinité à laquelle il a été souvent contraint. Elle est davantage liée à la conscience du poète de son impossibilité à pouvoir construire une véritable vie de couple. Yerma incarne la frustration. Elle n’est pas la tragédie d’une femme condamnée à la stérilité mais celle d’une femme qui se voudrait aimer. Son nom même en témoigne puisqu’il s’agit là d’une invention de Lorca féminisant le mot Yermo qui désigne en espagnol une lande désertique. Comme le rappelait La Argentinita, amie du poète, «Yerma c’est Federico, c’est la tragédie de Federico».

Les acteurs : 

 Audrey Bonnet a suivi les cours de Valérie Nègre et François-Xavier Hoffmann au cours Florent de 1995 à 1997. Elle étudie au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris de 1997 à 2000 auprès de Stuart Seide et Jacques Lassalle. Elle entre à la Comédie Française en 2003 qu’elle quitte en 2006.audreybonnet

Daniel San Pedro est comédien et metteur en scène. Il s’est formé au Conservatoire National de Madrid. Il participe à de nombreux spectacles théâtraux sous la direction notamment de Jean-Luc Revol, Marcel Maréchal, Gildas Bourdet... Il est professeur de théâtre à l’Ecole de Danse de l’Opéra National de Paris.

danielsanpedro

 

Voir un entretien vidéo des comédiens de la pièce video

Dossier de presse de la pièce : pdfimages


Anibal Julio Jiménez Abascal, le nouveau consul général d'Espagne à Perpignan est venu rendre visite aux élèves de la section BACHIBAC. Ce fut l'occasion d'échanges fructueux entre les élèves et le consul.

p1040165

p1040169

Curriculum Vitae du consul
Anibal Julio Jiménez Abascal, le nouveau consul général d'Espagne à Perpignan, est né à Madrid le 1er mai 1948, d'une mère originaire de Santander et d'un père natif de la Rioja. Ses études l'ont notamment amené en France, dans les années 68-70. "J'ai fait la révolution", souligne-t-il en souriant, allusion à Mai 68. Il a débuté en 1974 sa carrière diplomatique à l'ambassade d'Espagne en Syrie, en qualité de secrétaire. En poste au Conseil de l'Europe Après avoir été représentant permanent adjoint de l'Espagne au Conseil de l'Europe à Strasbourg (1976-1980), il a été consul, notamment à Cuba (1980-1983), en Uruguay (1985-1989), à Hambourg (1989-1994) ou encore à Tanger (1996-2000). A partir de 2003, il a été plusieurs fois ambassadeur en Afrique, en particulier au Mali. Il a aussi occupé des postes à Madrid, au ministère des Affaires étrangères. Avant de venir à Perpignan, il était depuis 2008 au Venezuela, en tant que consul général à Caracas.Curriculum vitae Anibal Julio Jiménez Abascal est arrivé à la fin de l'été au consulat d'Espagne de Perpignan, qui s'adresse aux ressortissants espagnols établis dans les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ariège.


 

Voyage des élèves bachibac 2° et 1ère en Andalousie via Tolède 
(du 15 au 20 avril 2013)

Au cours de ce séjour, les élèves de cette section, accompagnés par Mesdames Alfocea, Anglade et Piquemal, leurs professeurs, ont suivi les chemins de l’histoire, de la littérature et de l’art.

Hébergés dans des familles chaleureuses à Cordoue, ils ont joué parfois les guides et visité :

Tolède ( Sinagoga del Tránsito et Santa María la Blanca, l’église Santo Tomé où se trouve le célèbre tableau du Greco « El entierro del Conde de Orgaz »)

Consuegra (moulins de Don Quichotte)

Cordoue (la Torre de la Calahorra, la Mezquita Catedral, la Casa Sefarad)

Grenade (la Alhambra et les jardins du Generalife, el barrio del Albaicín)

Séville (El Alcázar, la Catedral, el barrio de Santa Cruz et pour les élèves de 1ère, el Hospitalde Caridad où ils ont pu découvrir les « Vanités » étudiées en classe)

Nos élèves ont été souvent attentifs, intéressés par d’excellents guides ; ils ont aussi proposé parfois leur travail de recherche au groupe. 

Ils sont repartis avec de belles images, de beaux souvenirs, riches de nouvelles connaissances.

 

Voir ci-dessous un diaporama de ce beau voyage

Les premières BACHIBAC sous la conduite de leur professeur Madeleine ALFOCEA vous présentent leurs poèmes, des odes créees après un travail en classe sur "las Odas elementales" de Pablo Neruda. Pour la plupart d'entre eux, c'était la première expérience d'écriture poétique.
Ces poèmes ont été choisis par les élèves.

  • Oda al petroleo : Jonas FELIX 1S2 liens
  • Oda al Invierno : Lucie COURCET 1S2 liens
  • Oda al niño descalzo : Habibatou DIALLO 1ES2liens
  • Oda al zapato de baile : Jessie ROCAS 1L1liens
  • Oda a mi abuelito : Léa PARRA 1S1liens
  • Oda al sueño : Nicolas ROUX 1S1liens
  • Oda a la montaña : Chloé VIVAS 1ES2liens

Les secondes BACHIBAC se sont rendus le 12 mars 2013 au  cinéma le Castillet  pour voir le film "BLANCANIEVES" film espagnol de Pablo Berger.

Synopsis : blanca-nievesSud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains Toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de «Blancanieves ». C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et surtout vers un destin à nul autre semblable…

Voir un extrait. video

Aller au haut