Compte rendu du voyage à Paris « Paris et pouvoirs » Première ES3  (7 avril 2014 -10 avril 2014)

Lundi 7/04/14

1) Le Musée de l'Orangerie

Lundi matin, nous sommes arrivés à Paris vers 7h 30 après une nuit passée dans le train. Après avoir déposé nos bagages à l'auberge de jeunesse, nous sommes passés devant le Louvre et avons continué sur le Jardin des Tuileries pour arriver au Musée de l'Orangerie, réputé pour abriter les Nymphéas de Claude Monet. Antérieurement, le musée était une serre qui abritait des orangers et toute sorte d'autres arbres fabriquant des agrumes d'où son nom de « l'Orangerie ».

p1

p2

Dans ce musée, nous avons pu voir de nombreux tableaux de différents peintres : Picasso ; Matisse ; Soutine ; Monet ; Marie Laurençin....

Ainsi, dès le début du voyage, nous avons pu constater que Paris recèle de merveilleux objets de l'Art, qui montre sa grandeur et son influence à travers le pouvoir de la culture (affluence très importante) .

Alyssa, Charlotte D et Alice

2) L'enregistrement de l'émission de WENDY BOUCHARD sur Europe 1 à 12h30

Ce même jour, à 12h30, nous nous sommes rendus rue François 1er dans les studios de Europe 1 pour l'émission de W.Bouchard « Europe midi, votre journal ». Après une attente courte (pendant laquelle nous avons vu sortir Laurent Ruquier, Steevy....), nous sommes montés dans les couloirs étroits de la radio et nous nous sommes installés dans le studio.

p3

L'émission a débuté par le déroulement de l'actualité (nationale et internationale).

p4

Puis, Najat Vallaud Belkacem, Ministre des Droits des femmes, est venue sur le plateau présenter les dernières mesures pour faire progresser l'égalité professionnelle des hommes et des femmes. A force d'obligations, de sanctions et de règles, cette égalité devient plus réelle. Cependant, la seule vraie avancée se fera quand les mœurs, la culture et les mentalités intègreront cette donnée. Comment y parvenir ???

p5

Un deuxième sujet a concerné ensuite la réforme proposée du permis de conduire : période probatoire de deux ans après le permis avec surveillances mises en place. C'est Mme Chantal PERRICHON, présidente de la Ligue contre la violence routière, qui était invitée et visiblement, contre cette réforme jugée inefficace par rapport à ce que d'autres pays de monde font.

Les interventions furent nombreuses, notamment les élèves du lycée Arago, qui se sont alarmés du surcoût supporté encore par les jeunes pour obtenir le permis, portant si utile pour avoir un emploi.

Enfin, l'émission s'est terminée sur un débat entre un chef d'entreprise et un représentant de la CFDT à propos de la proposition de Pascal LAMY de permettre aux entreprises de fixer elles même les salaires de certaines catégories de leurs salariés ( autrement dit installer la flexibilité des salaires et aboutir à des niveaux inférieurs au SMIC pour les chômeurs, les jeunes en fin d'études....). Le débat animé n'a évidemment pas pu aboutir à un consensus. Le chef d'entreprise défend l'idée que les charges sur les entreprises (surtout les petites et moyennes), et particulièrement les salaires, pèsent bien lourd ; c'est donc la raison pour laquelle ces entreprises n'embauchent pas . Le représentant syndical lui rétorque que donner un salaire faible n'incite pas les individus à travailler, surtout si leurs dépenses mensuelles ne peuvent être couvertes par ce salaire.

Au final, un sondage dans le public présent a donné une nette préférence pour le syndicaliste, manifestement plus convaincant.

A travers cette émission, nous avons pu réaliser que les médias constituent un vrai pouvoir car ils peuvent influencer, orienter les points de vue, les façons de penser. Il faut toujours garder en tête que chacun a sa propre orientation et que pour avoir une vision complète des sujets, il faut s'intéresser à plusieurs types de médias et apprendre à les décrypter par rapport à un discours scientifique.

Jezabel et Floriane.

3) Versailles et ses jardins

Le lundi après midi, direction Versailles et ses jardins.

De loin, nous avons pu apercevoir les dorures du portail immense du château de Louis XIV, construit entre 1623 et 1690. Mais, en s'approchant du château, mauvaise surprise : il était fermé pour cause de tournage de film. Par conséquent, nous nous sommes attardés dans les jardins très vastes. Nous avons contemplé de nombreux bassins, dont « le bassin d'Apollon » , situé devant le château.

p6

Nous avons constaté que l'entretien de ces jardins est constant, du à la présence de jardiniers.

p7

Malgré les péripéties, l'extérieur, l'architecture nous montrent comment les dirigeants de pays veulent montrer leur puissance, assoir leur pouvoir et signifier leur force au niveau national et international.

p8

Le pouvoir politique central a besoin de s'entourer de bâtiments fastueux pour signifier grandeur, force et influence.

Ornella, Marion et Justine

Mardi 8/04/14

1) Le quartier de le Défense

Mardi matin, nous avons pris la direction de la Défense, un quartier nouveau de la ville de Paris.

Situé dans le Nord Ouest, entre Neuilly et Nanterre, cette construction a pour vocation d'accueillir les sièges sociaux des plus grandes entreprise de notre territoire.

Tout est gigantesque : les immeubles, les parvis, les sculptures.

p9


La Grande Arche, en droite ligne de l'axe central parisien (Arc de Triomphe, Champs Elysées, la Concorde....), est une œuvre destinée à être vue de très loin. Les individus ressemblent à des « fourmis » dans cette immensité : ils sont très nombreux, sortent de toute part et vont très vite.

p10

Enfin, quand on contourne le quartier, on peut apercevoir encore d'anciens immeubles de Nanterre, très anciens, ce qui détonne par rapport à l'architecture moderne de la Défense. De même, l'extension du quartier est bloqué à cause du cimetière, qu'il semble assez difficile à déplacer.

p11

Cette visite nous a permis de mesurer combien Paris mérite son appellation de ville mondiale : ce quartier, poumon économique, est une référence pour l'ensemble de la planète comme peuvent l'être des quartiers comme la City à Londres ou Wall Street aux Etats Unis ou encore la Silicon Valley

Mme Barcelo

2) L'Assemblée Nationale

Vers 14 h , nous nous sommes rendus au Palais Bourbon pour assister aux questions au gouvernement (chaque semaine, les députés posent des questions au gouvernement, qui répond devant l'hémicycle au complet). Or, actualité oblige, à la place des questions au gouvernement, nous avons entendu le discours de politique générale de Manuel VALLS, le nouveau Premier Ministre français. Cette pratique consiste à énoncer devant les députés les grands chantiers à mettre en œuvre dans les années futures, et donc, en fait, il s'agit de la feuille de route du gouvernement nouvellement mis en place (réforme territoriale, rythmes scolaires, fiscalité, pacte de responsabilité......). Les députés votent ensuite ou non la confiance. En cas de non, le gouvernement doit démissionner.

Dès le début du discours, les députés de droite ont vivement manifesté leur mécontentement, à travers des cris, des quolibets et des rires . Le discours a duré 45 mn. Claude BARTOLONE, Président de l'Assemblée Nationale a essayé de calmer cette ambiance électrique, en vain.

Manuel VALLS a mis beaucoup d'éloquence et de charisme dans son discours. Il était entouré de ses ministres : Najat VALLAUD BELKACEM, Michel SAPIN, Ségolène ROYAL, Pierre MOSCIVICI, Christiane TAUBIRA. Laurent FABIUS , le n°2 du gouvernement, était absent car il faisait le même discours devant les Sénateurs au Palais du Luxembourg.

Dès la fin du discours, l'UMP a pris la parole par l'intermédiaire du président du groupe UMP à l'Assemblée, Christian JACOB mais à ce moment, tous les députés socialistes ont quitté la salle : probablement, en guise de réponse au chahut volontaire pendant le discours de Mr VALLS.

A la sortie de la séance, nous avons eu une rencontre informelle avec 2 députés des PO : Mr AYLAGAS et Mme NEUVILLE (devenue depuis secrétaire d 'Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion). Nous leur avons posé des questions auxquelles ils ont gentiment répondu (sur leur parcours, leur fonction, les difficultés, les « charmes » de cette fonction....)

L'Assemblée Nationale constitue un des piliers majeurs du pouvoir politique, à la fois souverain, total et initial. Ce lieu chargé d'histoire nous a permis de voir concrètement le fonctionnement de la démocratie représentative.

Simon

3) La Comédie Française

Le soir de ce deuxième jour, nous nous sommes rendus à la Comédie Française pour voir la pièce « Le chapeau de paille d'Italie » dont le comédien principal est le très jeune Pierre NINEY. Cette histoire commence par une situation anodine (le cheval d'un individu mange le chapeau de paille d'une jeune femme dans un parc) qui va dégénérer en péripéties plus grotesques les unes que les autres.

Les changements de tableau se font avec de petits morceaux de musique.

La salle de théâtre était somptueuse avec des lustres magnifiques, des moulures de plâtre recouvertes de feuille d'or.

A la fin de la pièce, certains d'entre nous ont pu rencontrer Guillaume Gallienne présent dans la salle mais aussi Pierre NINEY, de manière rapide.

Là encore, nous avons pu mesurer l'ampleur du pouvoir culturel : la Comédie Française est considérée comme le summum des théâtres : l 'endroit est somptueux et les comédiens extrêmement talentueux et reconnus par tous.

Lysa, Thomas R, Levana et Thomas H

Mercredi 09/04/14

1) Le Sénat

Mercredi matin, nous sommes arrivés dans les Jardins du Luxembourg (derrière le Sénat) où nous sommes restés quelques minutes le temps que les sénateurs puissent se libérer. Ensuite, nous sommes rentrés au Sénat avec Mme Cécile CUKIERMAN qui nous a fait une grande visite guidée du Sénat (salle principale,hémicycles) en nous expliquant le fonctionnement de chaque pièce du Sénat.

p12

p13

Enfin, nous sommes allés dans une salle de réunion où nous avons pu poser toutes nos questions à cette sénatrice de la Loire (parcours personnel, questions de travail et avis sur le discours de politique général de Manuel Valls).

p15

p14

Cette visite nous a permis de compléter notre découverte sur le pouvoir politique (pouvoir législatif). Le travail des sénateurs est différent de l'Assemblée mais aussi complémentaire : les textes de lois doivent être adoptés en termes identiques par les deux chambres du Parlement.

Rani, Adrien

2) L'émission Le Grand Journal sur Canal +

Après avoir passé l'après midi à la Cité du Cinéma, la classe s'est rendue sur le plateau d'enregistrement du Grand Journal de Canal + présentée par Antoine DE CAUNES.

Là encore, le sujet principal fut le discours de Manuel VALLS devant l'Assemblée Nationale.

Cette émission permet de débattre sur des sujets d'actualité en compagnie d'invités, de chroniqueurs autour d'une table mais toujours avec une pointe d'humour.

Au sommaire de cette émission, le discours de M.VALLS, la réforme du permis de conduire mais aussi l'affiche d'un film, Apprenti Gigolo.

Les invités étaient Jean D'ORMESSON, de l'Académie Française (il s'est prononcé sur la nomination éventuelle de FINKIELKRAUT à l'Académie et a parlé de son livre) et le député socialiste Pouria AMIRSHAHI qui a expliqué pourquoi il ne voterai certainement pas la confiance après le discours de M.VALLS.

Clément, Joshua et Lucas

Jeudi 10/04/14

1) La conférence de presse au journal Libération

Lors de notre voyage à Paris, nous nous sommes rendus au journal Libération ( le jeudi matin ), et avons tout de suite été reçus par un journaliste politique nommé Lilian Alemagna, spécialisé dans l'information politique, surtout concernant les partis de gauche. Il nous a expliqué le fonctionnement du journal composé de plusieurs journalistes chacun spécialisé dans un domaine particulier. Nous avons ensuite eu la chance d'assister à la réunion quotidienne du comité de rédaction où chaque chef de rubrique a exposé et défendu son choix de sujet qu'il souhaitait voir apparaître dans le journal.

Ce jour là, le débat portait notamment sur le questionnement de la nouvelle personne qui sera à la tête du Parti Socialiste et l'éviction de Harlem Désir vers les Affaires Européennes (le rédacteur en chef se demandant s'ils en avaient assez parlé). Les journalistes ont aussi discuté du remaniement en cours suite au remplacement de Jean Marc AYRAULT par Manuel VALLS.

La réunion fut assez mouvementée et animée par des débats, chose qui a rendu celle-ci vivante et intéressante. A la suite de ce débat, Lilian Alemagna, journaliste nous ayant accueillis, nous a fait visité les locaux. Nous avons donc appris que ceux-ci étaient par le passé, un parking, d'où son architecture particulière avec un couloir central en forme de « vis » permettant d'accéder aux différents étages. Pour finir, nous avons eu la chance d'observer une vue éblouissante sur Paris de la grande terrasse du dernier étage du bâtiment.

p16

Cette visite nous a permis d'entrer en contact avec ce que l'on appelle le « 4ième » pouvoir. En effet, les médias représentent de nos jours une forme incontestable de pouvoir, capable d'influencer les opinions, et parfois, même la politique mise en place par les responsables élus.

Shana, Agathe et Lara

2) La visite d'expositions à BEAUBOURG

Après la visite de l'exposition Jean Jaurès aux Archives Nationales, nous nous sommes rendus au Centre Pompidou, musée d'art moderne.

La classe a été divisée en deux groupes.

Plusieurs œuvres nous ont été présentées. Exemples : le 1er meuble design : une chaise suspendue au mur sans les 4 pieds ; le carré noir représentant l'oppression qui pèse sur la société ; un objet mystérieux composé exclusivement de lignes droites ; un tableau était rempli de lignes permettant à l'oeil de visualiser les moindres détails (la ligne rouge, couleur très attirante, ressortait plus que les autres).

Malgré notre fatigue, nous avons été attentifs pendant la visite. Les guides très intéressants ont su nous donner le goût de cet art, qui mérite des explications précises pour être compris.

Là encore, le pouvoir culturel dans sa splendeur : les œuvres modernes sont issues d'adaptation de l'art aux époques successives mais toujours en essayant de faire passer des messages, des interprétations de la réalité, parfois même de l'environnement économique, social ou politique.

Fanny, Melissa et Noémie

Projet sur les lieux de pouvoir 2012-2013

Donner du sens à ce que les élèves apprennent.

Encore une fois, ce projet pluridisciplinaire (ECJS, HG, SES, Français) sur le pouvoir et les lieux de pouvoir vise à explorer, à étudier la notion de pouvoir, surtout politique et la façon dont il s'organise et s'illustre dans les faits.

A travers des formes de pouvoir, citons deux exemples :

- comme le pouvoir d'une grande capitale comme Paris qui par son extension, ses aménagements, ses infrastructures illustre la domination d'une grande capitale, considérée comme une ville mondiale,

- comme le pouvoir de la culture, à travers le théâtre notamment, qui est encore (et toujours) une vitrine d'expression ou de contestation du pouvoir politique sous toutes ses formes

Il s'agissait de donner du sens à la partie du programme sur l'ordre politique.

Plusieurs sorties ont eu lieu :

  • Visite du Conseil régional du Languedoc Roussillon en janvier 2013
  • Voyage à Paris mars 2013 avec la visite :
  • L'Assemblée Nationale et le Sénat,
  • Le musée de l'Orangerie, Beaubourg et le Musée de l'architecture
  • Le quartier de la Défense,
  • Le Stade De France

La visite de la ville d'Ivry sur Seine dont la transformation progressive donne une idée intéressante de ce que signifie « l'aménagement du territoire »,

  • Une émission de télévision avec l' enregistrement d'une émission du Grand Journal de Canal plus
  • Deux pièces de théâtre : « Troïlus et Cressida » (à la Comédie Française) et « Inconnu à cette adresse »
  • Le Musée de la Shoah

Nous tenons à remercier particulièrement :

  • Mme NEUVILLE et Mr AYLAGAS, députés des PO ainsi que leurs collaboratrices pour leur aide à la visite de l'Assemblée Nationale
  • Cécile CUKIERMAN, jeune sénatrice et Mme KENOU sa collaboratrice pour leur aide à la visite du Sénat
  • Julia Castanier et la mairie de Ivry sur Seine pour leur accueil chaleureux et leurs explications sur l'aménagement du territoire.
  • Le foyer socio éducatif et le lycée pour leur soutien financier indispensable.
  • Henri MONTES pour son aide dans la visite du Conseil Régional

Découvrez la vidéo de ce voyage ci-dessous. 

 

Projet sur les lieux de pouvoir

Donner du sens à ce que les élèves apprennent.

 

Ce projet pluridisciplinaire (ECJS, HG, SES, Français, recherche documentaire) sur le pouvoir et les lieux de pouvoir vise à explorer, à étudier la notion de pouvoir, surtout politique et la façon dont il s'organise et s'illustre dans les faits.
A travers des formes de pouvoir, citons deux exemples :

  • comme le pouvoir  d'une grande capitale comme Paris qui par son extension, ses aménagements, ses infrastructures illustre la domination d'une grande capitale, considérée comme une ville mondiale,
  • comme le pouvoir de la culture, à travers le théâtre notamment, qui est encore (et toujours) une vitrine d'expression ou de contestation du pouvoir politique sous toutes ses formes
Il s'agissait de donner du sens à la partie du programme sur l'odre politique.

Plusieurs sorties ont eu lieu :

  • Visite du Conseil régional du Languedoc Roussillon en mars 2011
  • Voyage à Paris fin janvier 2012 avec la visite :

- L'Assemblée Nationale et le Sénat,
- Le musée de l'Orangerie,
- Le quartier de la Défense,
- Le Stade De France et les responsables de Plaine Commune (M. Braouzec député de Seine-Saint-Denis et Président de Plaine commune Saint-Denis nous a reçus à l'Assemblée),
- La visite de la ville d'Ivry sur Seine dont la transformation progressive donne une idée intéressante de ce que signifie « l'aménagement du territoire »,
- Une émission de télévision avec l' enregistrement d'une émission du Grand Journal de Canal plus,
- Deux pièces de théâtre : la cantatrice chauve et le système de Ponzi,
- Visites des sièges de partis politiques avec le siège de l'UMP et le QG de campagne de F.Hollande.

Nous tenons à remercier particulièrement : 

- Nathalie ETZENBACH et Charlotte ALFONSI de l'UMP ainsi que Jean Castex pour son aide dans le contact avec UMP Paris.
- Nathalie MANET CARBONNIERE (membre du Parti socialiste) et Julia CASTANIER (membre du Front de gauche) pour visiter l'Assemblée et le Sénat.
- Cécile CUKIERMAN,
 jeune sénatrice qui nous a reçus au pied levé pour remplacer M. Christian BOURQUIN, empêché par ses obligations de nous recevoir à la dernière minute.
- Le foyer socio éducatif et le lycée pour leur soutien financier indispensable.
- Les responsables du QG de campagne de François Hollande.
- Henri MONTES pour son aide dans la visite du Conseil Régional

Découvrez les vidéos de ce voyage ci-dessous.  Veuillez bien vouloir nous excuser pour la qualité des vidéos. 

1. La bande annonce "Projet & lieux de pouvoir"

 
 
2. Le film du voyage vers Paris

{dailymotion}xrjnod_film-du-voyage-paris-lieux-de-pouvoir{/dailymotion}

3. Rencontre avec Patrick BRAOUZEC (député et Président de plaine commune) 

{dailymotion}xrj2kp_rencontreavecpb2{/dailymotion}

4. Rencontre au siège de l'UMP à Paris avec Nathalie ETZENBACH (responsable des relations extérieures du parti)

Decouvrez ci-dessous des photos de nos visites

Photo 1 et 3 : Le site de la Défense,
Photo 2 : Avec N.Morano à l'UMP,
Photo 4 et 7 : Les salons et les escaliers de l'Assemblée Nationale,
Photo 5 : Au stade de France,
Photo 6 : Les escaliers d'entrée du Sénat.

View the embedded image gallery online at:
http://arago-perpignan.fr/ses#sigFreeIdd95852e641

Découvrez le diaporama du voyage de 2010 -2011 des 1ES2 & 1ES3

{slideshare}[slideshare id=13771810&doc=leslieuxdepouvoirs20102011-120727014614-phpapp01] {/slideshare}

Aller au haut