La TS1 au théatre avec son professeur Marie Diumenge pour voir la pièce : Les Femmes de Génie sont rares ?

Une question provocante pour une pièce réjouissante et émouvante sur les questions de genre et de création.

Ci-dessous l'analyse d'un élève.

"Si l’on voulait montrer que le théâtre contemporain reste, malgré les critiques, toujours original, Les femmes de génie sont rares ? pourrait bien l’illustrer. S'inspirant du parallèle entre la vie et le lien avec la science de trois femmes, liées à trois hommes, Marie et Pierre Curie, Ada Lovelace et Charles Babbage, Émilie du Châtelet et Voltaire, la metteur en scène, Anne Rougée, marque son inspiration biographique.

Reliant sa vie de comédienne en tant que comédienne se préparant à jouer, puis auteure, et enfin, personnage, Anne Rougée, assistée de Stéphane Baroux, approfondit tout au long de la représentation sa vie de comédienne et sa vie de scientifique. Théâtre et réflexion scientifique vont ici de pair, le premier illustrant la seconde en action.
Mise en abyme des comédiens sur scène, réflexion sur l’écriture théâtrale, et représentation d’un dialogue imaginé entre Emilie du Châtelet et Voltaire, toute la richesse théâtrale se mêle à la recherche scientifique, mais aussi sociale : chaque femme ne devrait-elle pas être l’égal de son alter-ego masculin en sciences, et dans tous les domaines en général."

Samuel FEDOROFF TS1

theatrefemgenie



Aller au haut